Hüseyin CAGLAYAN : L'un des talents les plus établis de la création londonienne

Le nouveau membre du noyau intellectuel de la mode s'appelle Hussein Chalayan (lire "Hüseyin CAGLAYAN"). Depuis 1994, ce jeune chypriote-turc de 28 ans s'est taillé une réputation avec ses vêtements à la fois portables et véhiculant un engagement intellectuel. "Le corps m'intéresse, à travers ses connotations sexuelles et spatiales et j'aime comprendre comment nous nous définissons sur le plan culturel à travers ce que nous portons et notre comportement", explique-t-il dans une interview pour le magazine Dutch (janv/fév 1998).

Son style est réfléchi, élégant et l'ornementation est discrète voire minimaliste. Beading, apparaît sur une partie limitée des célèbres robes en jersey de Chalayan, et représente des formes géométriques ou reprend des graphiques d'équations mathématiques. La décoration est abstraite; les sources d'inspiration du créateur sont très variées pour les motifs de ses vêtements : traces des avions dans le ciel, cartes météos... La plupart du temps, l'aspect décoratif fait partie intégrante de la structure des vêtements d'Hussein Chalayan. Une robe chemise est rehaussée d'un panneau arrière flottant, ou transformée en jupe trapèze à plis fluides. Ses célèbres robes tuniques ont fait sensation avec leurs larges ouvertures latérales. Le créateur chypriote donne une dimension architecturale à ses vêtements. Il s'intéresse particulièrement à leur structure et passe le temps nécessaire sur la conception de chaque pièce. Il peut , par exemple, passer trois semaines ou un mois sur une seule veste. Son souci majeur est d'alléger au maximum la structure du vêtement d'où ses vestes ou ses jupes à couture unique.

Bien que plus studieux et tempéré que ses confrères anglais Galliano et McQueen, Chalayan sait provoquer, à sa façon. Il ose faire défiler des mannequins qui apparaissent d'abord nues et tête voilée, puis progressivement plus couvertes jusqu'à les recouvrir d'un tchador intégral. Cette collection présentée pour le printemps-été 98 est une des plus marquantes. Le défilé suivant fut mémorable également avec des mannequins dont les lèvres étaient recouvertes de carrés en plastique rouge transparent et dont la tête était enfermée dans des cônes en bois. Les défilés de Hussein Chalayan renvoient volontairement des images provocantes pour susciter une réflexion sur notre identité et pour retenir notre attention.

Hussein Chalayan a à son actif un grand nombre d'expérimentations parfois surprenantes, comme enterrer des vêtements dans son jardin pour voir comment ils se décomposent, ou concevoir des habits bondage sans manches ni ouverture pour les bras. Mais il sait parfaitement équilibrer ses élans ésotériques avec une approche commerciale, pour obtenir au final des vêtements étonnamment faciles à porter. En plus de travailler pour sa propre marque, le jeune créateur met son talent au profit d'autres marques, comme TSE à New York et la chaîne Top Shop à Londres. La preuve qu'il n'y a pas que le sexe qui fait vendre dans la mode; les idées aussi.

http://www.fashionlive.fr/

Chalayan
71 Endall Street
London WC2H 9AJ
Tel: 0171- 240 5224
Fax: 0171- 240 5220

 


http://www.cypnet.com/.ncyprus/caglayan.html

Turkish Cypriot fashion designer Hüseyin Çaglayan (known as Hussein Chalayan), born in Nicosia, in 1970. He graduated from Nicosia's Türk Maarif College, and later studied design in London.

In 1995, Chaglayan beat 100 competitors to clinch a top London fashion design award. In the contest, organised by the company "Absolut", Chaglayan, aged 25, won financial backing to the tune of UK Pounds 28,000 to develop creations for the British capital's Fashion Week in October 1995. Huseyin Chaglayan also won much praise from trade publications.

 

Liens: http://www.fashionwindows.com/fashion_designers/hussein_chalayanS2K1.asp


 

Retour: "Les Turcs connus en France"